Tambores de San Juan

Cette danse voit le jour grâce à une fusion culturelle : ses racines sont africaines, et son instrument le plus important est le tambour. Ce style de musique et de danse joue le rôle principal durant les fêtes populaires en honneur de Juan Bautista (Jean le Baptiste), qui est extrêmement populaire dans tout le Venezuela. Ses festivités sont pleines de magie et d’enthousiasme : San Juan a tout, San Juan donne tout.
On entend les battements des tambours, qui lancent le défilé à travers tout le village. À quelques intervalles la procession s’arrête, pour célébrer San Juan, ce qui se déroule comme danse fervente au rythme des tambours. Les croyants y portent des foulards de diverses colorations.

Joropo

On désigne par Joropo un style de musique qui est très répandu et populaire dans la région du « Llano » entre le Venezuela et la Colombie.
Les paysans établis là-bas, d’origine africaine, entendirent les fandangos des Espagnols et apprirent à jouer cette musique, en n’oubliant cependant pas d’ajouter la force du rythme typiquement africaine grâce à une harpe rustique.
L’utilisation des maracas rappelle les cultures indigènes qui influencèrent également cette musique.