Cumbia

L’expression cumbia est d’origine africaine et signifie fêter. Chorégraphiquement, la cumbia est une danse de la séduction, durant laquelle les femmes font fuir les prétendants trop insistants avec des bougies. La cumbia est pour beaucoup de Colombiens un moyen d’expression de leur identité culturelle, tant comme danse que comme musique.

San Juanero

Une danse très typique et romantique de la région des Tolima et des Huila. Le couple de danseurs célèbre l’amour. Le San Juanero est un mélange des rythmes bambuco et joropo, et se danse principalement durant les festivités en honneur de Saint Jean et Saint Pierre. Dans ce cas les femmes dansent dans des costumes de «reines du San Juanero».

Garabato

Cette danse exprime l’opposition entre vie et mort de manière théâtrale, un message qui est souvent présent dans les danses de carnaval. Est imité le combat de l’homme contre la mort.
Le nom Garabato vient du bâton de bois en forme de crochet à l’une de ses extrémités, décoré avec des rubans, que les danseurs portent.

Mapalé

Une danse afro-caribéenne avec des mouvements rapides, sensuels et intensifs.
Le Mapalé est souvent décrit comme la danse de la frénésie, certains le considérèrent même comme une sorte de magie qui provoque que les danseurs se laissent aller grâce au rythme des tambours, perdant le contrôle et tombant en transe, en une passion incontrôlable.