Cueca

La cueca est la danse nationale du Chili et est au centre de toute fête traditionnelle créole. La tenue et l’enthousiasme de l’homme rappellent le coq qui fait la cour à la poule. La femme, en opposition, se comporte de manière plutôt élégante et évasive.

Vals Cilote

L’influence européenne se manifeste dans une valse chilienne, plus précisément originaire de l’île Chiloé. La pièce raconte l’histoire très romantique d’un jeune homme qui veut construire un bateau pour rejoindre sa bien-aimée qui habite sur l’autre rive, car une tornade a détruit le pont qui lui permettait de la voir.

Rapa Nui (Île de Pâques)

Sau-Sau / Tamuré

Ces danses sont les plus connues du répertoire folklorique des îles de Pâques. Typique pour le Sau-Sau sont les mouvements doux, harmoniques des hanches, bras et mains. Loin de toutes expressions brutes, c’est une danse de l’amour et du flirt.
Le Tamuré est d’origine tahitienne et est plus agressif, direct. Avec des mouvements rapides et forts est imité l’acte sexuel.


Ko Matou Nei

Une pièce très connue de Rapa Nui, dans laquelle les différents aspects et qualités de cette culture et de ses gens sont décrits. Simultanément, elle contient un salut aux autres cultures de Polynésie. Comme chez la plupart des danses de cette région, les danseurs et danseuses exécutent ce qui est chanté.

Uru te Hami

Une danse qui décrit comment les guerriers s’habillent traditionnellement, quelles coiffures ils portent, comment ils mettent leur bouclier et finalement, comment ils se peignent le corps.

Ki'ea

Un rituel Hoko, exécuté par les guerriers de Rapa Nui avant de partir au combat. Ki’ea est le nom de la terre qu’on peut trouver dans cette île qui jusqu’à nos jours est utilisée pour la peinture corporelle.

 E’Ui

Ceci est une chorégraphie pour une chanson d’amour dédiée à une danseuse, dans laquelle sont décrite sa grâce et les émotions qu’elle suscite chez le spectateur par sa performance. La pièce a été composée par Arturo Frontier.

Paté Paté

Cette pièce ne peut pas être strictement associée au Rapa Nui, il s’agit d’une chanson contemporaine d’un groupe de musique polynésien très populaire. Éloignée de la terre ferme se forma une culture très riche en danses et musiques, répartie sur des centaines d’îles, dont les plus connues sont Hawaii, Tahiti et Samoa, et pour la population chilienne également les Îles de Pâques qui font parties de leur pays.
Dans Paté Paté il est question d’un groupe de jeunes hommes et femmes qui sortent pour danser et s’amuser.

Ko ai te tahote

Cette pièce est un Hoko, un style de danse traditionnelle ancien, performé dans ce cas par de jeunes femmes, qui ont été choisies en tant que candidates en raison de leur beauté et de leur virginité, pour être mariées avec le gagnant d’un concours de grande importance. Ce gagnant est le soi-disant « homme-oiseau ». Chaque année une d’elles passe plusieurs mois dans une grotte sombre pour que sa peau devienne la plus blanche possible pour le jour où elle sera remise à l’homme-oiseau.